BEAUTÉ

Qui veut des jambes douces ? (Ou comment adopter l’épilation à la cire sans bande avec Mamie Réglisse)

Cela fait maintenant deux mois que je teste les produits de chez Mamie Réglisse pour me débarrasser des poils. Terminé la cire qui brule et qui fait souffrir, place à une épilation plus douce ! Vous aviez été plusieurs à me poser des questions sur mon appareil à cire chaude lorsque je l’avais présenté en stories il y a un petit moment déjà. Après plusieurs semaines de recul, c’est enfin l’occasion de répondre au mieux à vos interrogations !

J’ai réalisé cet article en collaboration avec Mamie Réglisse mais mon avis est honnête et sincère !

J’effectue une épilation des jambes complètes toutes les 3 semaines. L’occasion de sortir l’appareil de chez Mamie Réglisse qui ressemble à l’appareil que je trouvais chez mon esthéticienne. Je n’étais pas une experte en la matière mais l’appareil est très facile à prendre en main : vous le branchez, vous réglez la température et une petite lumière vous indique lorsque la cire est prête à l’emploi. Pour appliquer la cire, l’appareil est fourni d’une ribambelle de « spatules en bois » qui permettent une application facile de la matière et qui permettent de retirer la cire emprisonnant les poils en quelques secondes. L’épilation est valable trois semaines et fonctionne relativement bien sur poils courts (5mm conseillés). Avantageux & économique donc. Pour une application optimale, je vous conseille de consulter le tutoriel proposé directement sur le site de la marque.

La cire n’est pas semblable à celle que vous trouverez en grandes surfaces par exemple. Ici, fini le pot de cire, place aux pastilles ! Il existe plusieurs parfums. Pour ma part, j’ai préféré choisir une cire « sobre » à l’aloe vera mais il existe bon nombre de parfums aux notes plus fleuries. L’avantage des pastilles de cire c’est qu’elles fondent rapidement. Deux poignées suffisent pour une épilation des jambes, le format des sachets est donc économique. Pour retirer facilement la cire, j’applique doucement du talc (de 1 ça sent bon et de 2 il réduira les irritations éventuelles). L’application est douce et une fois la cire facilement retirée, se dégage une sensation de douceur. Il y a peu de résidus contrairement à d’autres cires et ces derniers s’en vont à l’aide d’un coton imbibé d’huile d’amandes douces. Du côté de la repousse (un peu moins glamour, certes), après plusieurs utilisations, elle est moindre (et c’est quand même un atout et ce que l’on attend d’une épilation à la cire chaude, non ?).

J’ai choisi d’épiler les jambes mais aussi les sourcils. Je me suis dit qu’il serait aussi bien de tester sur une zone plus petite pour exploiter toutes facettes du produit. & c’est un grand oui, même sur une zone plus mince et plus délicate ! La cire s’adapte très bien à la surface et elle reste très douce même pour une utilisation sur le visage.

Le slogan de la marque est « Une cire qui s’adapte à toutes les douillettes » et je dois bien avouer que le slogan est bien trouvé. La douleur est vraiment moindre ! Évidemment, comme avec toute utilisation de la cire, rien ne sert d’appliquer une cire trop chaude. Il faut bien s’en tenir aux indications du chauffe-cire pour éviter toute brulure.

Comme pour une épilation chez l’esthéticienne, vous pouvez dans un premier temps vous doucher juste avant votre séance maison et en profiter pour exfolier votre peau. Concernant la post-épilation, ne lésiner pas sur l’hydratation! C’est une étape importante car même si cette cire limite fortement la douleur, votre peau aura chauffé et il faut la protéger. Optez pour une huile par exemple.

Je termine cet article en vous disant que je fais le choix de m’épiler car je trouve ça esthétique mais il est bon de rappeler que les poils ne sont pas sales et qu’il est plus que normal d’en avoir ! Notre société prône une peau lisse dépourvue de poils mais il est bon de respecter le choix de chacune quant à l’épilation ! Que vous choisissiez de vous épiler ou non, vous êtes belles et bien dans votre peau et c’est bien le principal!

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *