Humeurs LIFESTYLE

Don’t be so shy ! ( Vis ma vie de timide… )

« Encombrée par la timidité » c’est la phrase par laquelle un journaliste m’a décrite et je la trouve tellement vraie. Parce que c’est ça. Elle nous encombre. Et je sais que plusieurs d’entre vous sont aussi « encombré par une certaine timidité » plus ou moins fortement. J’avais très envie d’aborder ce sujet mais je n’avais jamais réussi à aller jusqu’au bout et hier soir j’ai eu comme un déclic qui a donné cet article… Mais alors qu’est ce que c’est la vie d’un timide ?

Je suis cette fille timide, hyper réservée et sensible qui rougit et baisse la tête dès qu’on lui parle. J’ai donc été confronté tout au long de ma petite vie à des situations, dans lesquelles je suis sûre vous allez vous reconnaître ! Alors ready ? c’est partiii ! ( En fin d’article retrouver ma playlist pour ne plus être timide )

fullsizeoutput_2000.jpeg

Grand Classique : La peur de parler à quelqu’un qu’on ne connaît pas

Gorge nouée ou barre dans la gorge, mains moites, noeuds dans le ventre. Impossible de sortir un son si la phrase à prononcer n’a pas été minutieusement préparée à l’avance. Je ne sais pas vous mais pour moi c’est très difficile de parler à quelqu’un que je ne connais pas ou presque pas. C’est un peu mieux aujourd’hui car je n’ai plus le choix à la fac et j’ai grandi mais ça a été un vrai supplice pendant des années. Si je dois parler à quelqu’un que je ne connais pas ou très peu et que je ne sais pas exactement ce que je vais lui dire c’est la paniiiiiiique à bord. Comme si les mots ne pouvaient plus sortir, le rouge aux joues, la boule au ventre, comme si je me sentais incapable de prononcer une phrase intelligible alors je préfère opter pour le silence. Il faut réfléchir, refaire plusieurs fois la formulation avant de parler et d’être à l’aise. Et si en plus il faut s’adresser à quelqu’un pour se plaindre, là on oublie directement l’idée ( d’une certaine manière c’est positif, on apprend à relativiser sur pas mal de choses haha ). L’expression « tourner sept fois sa langue dans sa bouche » nous colle parfaitement à nous les timides. Les copines qui ne comprennent pas forcément pourquoi on ne peut pas parler, pas facile, il faut souvent se dépasser. Et que dire de la parole à prendre en cours ou devrais je dire plutôt dire en public en général ? Stress stress stress. Une assemblée d’inconnus, attention on s’accroche, les phrases sont toutes faites, ça va le faire ! Sinon tant pis mauvais moment à passer qu’on va ruminer pendant plusieurs jours en se répètant les phrases qui auraient pu être dites à telles moments, sur tels tons…

Et si Pif pouf voilà la question imprévue. C’est le drame, retour de la petite barre… Oups « la honte » je ne sais pas quoi répondre. Dis un truc même n’importe quoi. Et là c’est un bégaiement qui sort, une seule envie se faire toute petit – tout petit, se cacher dans « un trou de souris »…

Être timide, c’est apprendre à écouter

Parce que oui, on ne parle pas forcément beaucoup en publique mais on travaille notre ouïe au quotidien. On voit tout, analyse tout en permanence et ce n’est pas de tout repos croyez moi. On est attentif non stop et souvent on apprend à écouter les autres, et ça quand même c’est une jolie qualité reconnue en temps voulu ! Être timide c’est souvent devenir emphatique, se mettre à la place des autres, pour le meilleur ou pour le pire…

Le corps traduit la timidité

Moi timide ? Mais non enfin ça se voit à peine… Mmmh pas si sûre. Rougeurs, tremblements, on se recroqueville ( petit hérisson, c’est le nom mignon que je donne à cette attitude de timide, c’est comme ça que je préfère le voir parce qu’avouons le c’est mignon un hérisson ). Impossible à contrôler ça se déclenche tout seul même si on a envie de crier à notre corps de tout arrêter. Alors quand les rares fois on ne rougit pas on se laisserait bien aller à une petite danse de la joie… A oui mais non il y a du monde autour…

Difficile de s’imposer

Quoi ? Un travail en groupe avec des gens que je ne connais pas beaucoup, une grosse soirée, quoi on me demande ce que j’en pense… Non non non je veux me cacher dans un coin, ne me laisser pas prendre la parole seule… Vite vite trouve une copine avec qui parler.. Non elle est trop loin… Oups trop tard. Teint fardé, bon c’est à moi… pas de préparation de la phrase et là… C’est la boulette… Pas grave tant pis si ça se trouve ils ne m’ont pas entendu.

Mais parfois il faut s’imposer. On pense souvent, « Moi aussi je peux le faire, aller vas y impose tes idées pour une fois ». Certains sont des meneurs dans l’âme et d’autres moins. Nous les timides on fait parti de cette deuxième catégorie. Personnellement je déteste être le leader, le chef de groupe, je trouve que certains le font beaucoup mieux que moi. Avant je rêvais tout au fond de moi être cette fille qui rigolait fort qu’on remarquait immédiatement et puis… N’est ce pas mieux parfois de rester simple et discret ? La timidité a parfois de bons côtés et puis nos proches nous connaissent vraiment eux… Même si on leur laisse parfois trop de temps avant de nous révéler complètement.

S’imposer par sa créativité 

Le blog c’est mon exutoire, le monde où je ne suis pas du tout timide. C’est l’endroit où je suis moi même à sans pour-cent, où je ne filtre pas mes mots, mes sentiments, mes idées. La timidité disparaît quand je m’exprime par les photos, par mes mots aussi. J’ai enfin trouver LE truc qui m’épanouis. Et le bonheur de voir que ça vous plaît et que ce n’est pas la petite Agathe timide qui ressort d’abord. Alors si vous êtes timide laissez vous aller dans quelque chose qui vous épanouis, montrer aux autres qui se cache derrière un minois faussement renfermé.

Reconnaître ses petites victoires

Une nouvelle phrase non préparée sortie sans difficulté c’est une petite victoire, marcher la tête haute c’est une petite victoire ( et pas la tête concentrée sur les pieds ou le portable haha ), participer en cours sans y être sollicité c’est une victoire, une voix plus affirmée. Chaque jour dites vous que vous êtes capable de le faire et chaque étape relevée mènera vers un effacement de la timidité. Il y en a pleins d’autres quotidiennement il suffit de toutes les apprécier…

On nous prend pour des blasés

Malheureusement, souvent en tant que timides on nous perçoit comme des gens blasés, détachés, dans le jugement voir même hautain. Mais noooooon ! Pas du tout et même très souvent loin de là. C’est juste qu’il est difficile de laisser aller ses émotions et c’est comme quand on veut parler elles ne sortent pas non plus facilement. Mais apprenez à connaître un timide vous verrez, il est souvent loin d’être blasé et quand les gens s’en rendent compte ils sont étonnés

Vous vous êtes reconnus – reconnues dans ces descriptions ? Partagez le ! Pour conclure cet article j’ai eu envie de vous concocter une petite playlist pour devenir un warrior de la timidité je vous laisse l’écouter… Je prépare un article sur la manière de cultiver les petits bonheurs et adopter le réflexe gentillesse ( autre article qui me tient beaucoup à coeur ) je vous souhaite un joli week end et pleins de bisouuuus <3

Les chansons qui m’aident à battre ma timidité et qui me font sentir comme une warrior c’est juste ici ! Elles ne parlent pas forcément de la timidité mais elles apportent de la bonne humeur !

fullsizeoutput_1ffe.jpeg

10 commentaires

  1. Je me reconnais totalement ! On m’a également souvent dit que j’avais l’air hautaine… je le prenais assez mal au début. En apprenant à me connaître les gens se rendent compte que je ne suis pas du tout comme ça 🙂

    1. Alala les gens jugent sans savoir 🙂 et Oui je sais bien !! 🙂 bisouuuus

  2. Hello !
    Je me reconnais complètement dans ton article.. jai toujours été timide et aujourd’hui je le suis encore. Mais avec le temps, on prend confiance en soi et car sinon ça devient un handicap d’être timide !
    Personnellement, mon se mettait à battre très fort quand j’étais en cours et que je devais prendre la parole.. aujourdhui ça arrive mais moins !
    Je pense qu’en essayant de sortir souvent de sa zone de confort, la timidité s’efface petit à petit !
    Bises et bon courage !
    Claire

    1. Coucou 🙂 et Oui c’est vrai, je me force Beaucoup et organisé pleins de choses où il y a tout le temps du monde et ça devient de plus en plus facile 🙂 bisous et bon courage à toi aussi 😘

  3. C’est tout moi, pour communiquer sur Internet, je n’ai pas de problème tout le contraire de la vie réelle. Dès le collège, j’ai été cataloguée comme réservée, timide, introvertie et j’en passe. Les notes qui baissent car j’avais la boule au ventre jusqu’à ce que les cours soient finis, la peur des oraux, la difficulté de s’intégrer, de se faire des amis… Malheureusement, ça m’a suivi au lycée et quand les notes ne suivent pas, c’est redoublement. Trois fois, une fois pour un problème de santé dans une orientation professionnelle qui ne me correspondait pas, puis en secrétariat car je détestait ça, je me sentais pas à l’aise dans ce milieu mais quand on ne sait pas quoi faire, on m’a mis là. Et ça me poursuit dans ma recherche d’emploi, moi qui veux travailler dans le domaine du livre (idéalement bibliothèque), ma conseillère Pôle Emploi, ne regarde que dans le domaine administratif car mon DUT Information-Communication n’est soit disant pas porteur. J’ai quand même fait un super stage de deux semaines à la médiathèque de ma petite ville et quel bonheur d’aller travailler sans stress, avec plaisir… Malheureusement, ils ne recrutent pas comme dans toutes les bibliothèques des alentours (soit je ne suis pas assez diplômée, soit je n’ai que des stages en expérience dans ce domaine).

    1. Oooh je te souhaite beaucoup de courage ! Tu vas y arriver tu es motivée !! Plein de douceur et crois en toi 💛

  4. Super article Agathe 😊 félicitations!

  5. Je me reconnais dans ton article (malheureusement je dois dire), notamment sur le fait de s’imposer. En tout cas c’était le premier point où j’ai changé radicalement, j’en avais sûrement mare de ne pas me faire entendre sans doute, et j’ai commencé à dire ce que je pensais. Que ça plaise ou non, il faut savoir se faire entendre, et après on est apte à changer énormément sur la timidité. De mon point de vu en tout cas 🙂

    1. Oui je suis bien d’accord 💪

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *