LIFESTYLE

Mes premières astuces pour tendre à une cuisine zéro déchet

Adopter une vie plus éco-responsable est au coeur de mes préoccupations depuis un bon moment déjà. Cela passe par une cuisine respectueuse de l’environnement, ou du moins, qui tend à l’être. Ce n’est pas un sujet facile à aborder sur les blogs puisqu’il est souvent sous le joug de plusieurs critiques, parfois violentes. Je ne suis pas exemplaire, j’achète la plupart de mes vêtements dans des magasins de prêt à porter par exemple. Pourtant, tous les jours, j’essaie, à ma (petite) échelle de faire bouger les choses pour la planète et ce, en adoptant des gestes très simples.

Depuis plusieurs mois, on tend doucement à une cuisine zéro-déchet. Malheureusement, ça ne se fait pas du jour au lendemain. Chaque jour, chaque petit geste nous y amène tranquillement. Par cet article, j’aimerai vous présenter nos démarches et nos astuces pour consommer de moins en moins de déchets. Il est important, à mon sens, d’encourager les petits comme les grands gestes. Pour que ces gestes deviennent grands il faut d’abord les construire au fur et à mesure. Une grande action pour la planète est le fruit d’une multitude de plus petites, et ça, c’est important de le rappeler. 🙂 Place à la présentation de mes petites astuces pour tendre tranquillement à une cuisine sans (trop) de déchets.

➳ Trier ses déchets.

C’est tout bête mais tellement important. Avoir deux poubelles ou une poubelle avec deux bacs et c’est déjà un grand pas ! On a fait l’acquisition d’une poubelle à double bacs et je ne reviendrai pas en arrière. J’avoue que nous sommes avantagés parce que dans la cour de l’immeuble on peut facilement déposer les poubelles et le verre juste avant de partir. Mais trier ses déchets est une question d’habitude et c’est l’une des plus simples à prendre.

➳ Bye bye les bouteilles en plastique.

Depuis que j’ai mon propre appartement, je n’utilise plus de bouteilles en plastique jetables. Pour la maison, c’est une bouteille en verre qui trouve sa place à table et nous buvons de l’eau du robinet. Sinon, nous avons chacun notre bouteille et nos thermos à emporter partout et qui peuvent se remplir facilement. Je bois des litres de thé par jour et j’ai toujours mon thermos sur moi. A la fac, je pouvais le faire remplir directement à la cafétéria plutôt que d’utiliser les gobelets jetables. & on me dit que les cafés acceptent désormais de remplir les thermos lorsque la commande est à emporter!

➳ Adopter des bocaux en verre pour conserver les aliments, faire ses courses avec un tote bag, des sachets en tissus et réutiliser les sachets en papier.

Acheter en vrac a révolutionné notre cuisine. On y a vraiment pris goût. Cela va être de plus en plus simple bientôt puisqu’une épicerie spécialisée dans le vrac va s’installer dans le centre briochin ! En achetant en vrac, nous avons considérablement réduit les déchets de cartons et plastiques d’emballages. Pour les courses, c’est un tote bag qui nous accompagne et nous réutilisons toujours les premiers sachets en papier que nous avions eu avec les produits achetés en vrac. Acheter en Pendant les vacances je pense sérieusement à faire mes propres sacs en tissus.

Quand on rentre des courses, je range tout dans des bocaux en verre que j’ai récupéré auprès de ma mère et de ma grand-mère. Parfois, des enseignes comme Emmaüs propose des lots de plusieurs bocaux pour moins de 5 euros si vous ne pouvez pas vous en procurer auprès de vos proches. Sinon, je lave et je récupère les bocaux en verre de légumes que j’achète et les réutilise pour ranger les féculents, graines et céréales.

➳ Ne plus accepter le sachet en papier pour le pain.

Petite astuce toute bête mais tellement efficace : refuser le sachet en papier quand vous vous rendez en boulangerie. Pensez à prendre un tote bag aussi quand vous achetez du pain.

➳ Refuser les tickets de caisse.

Même principe que le sachet pour le pain. Refusez le ticket de caisse ou faites le envoyer par mail quand c’est possible (même si une boîte mail pleine est aussi dangereuse pour l’environnement).

➳ Faire ses propres produits d’entretien.

Une habitude qui peut se prendre en très peu de temps ! Acheter en grande surface ou en coop bio du vinaigre blanc (très très économique pour le prix). Mélanger un tiers de vinaigre avec deux tiers d’eau et le tour est joué. Pour l’odeur, vous pouvez rajouter quelques gouttes de citron frais. De quoi nettoyer toutes les surfaces. Je ne réalise pas encore ma propre lessive parce qu’on ne peut pas encore installer de machine à laver à l’appart mais dès que se sera possible je testerai les recettes que j’aperçois !

➳ Acheter des produits bios et locaux.

J’entends souvent « le bio c’est bien mais c’est cher »! Idée reçue et je parle en connaissance de cause. J’ai un budget étudiant et autant vous dire que les courses ne sont pas toujours un plaisir pour le compte en banque. Pourtant je m’y retrouve avec des produits très abordables, bios et locaux. J’ai la chance de pouvoir récupérer une fois par mois des légumes bios directement chez mes grands-parents et j’avoue que c’est un sacré avantage. Pour autant, je suis aussi obligée d’acheter mes fruits et légumes en grande surface. J’essaie de me rendre en coop de temps en temps mais y faire des courses régulièrement n’est pas tenable pour le budget. Alors, je me suis rabattue chez Leclerc, une des grandes surfaces les plus proches. Autant vous dire que celui que nous avons à Saint Brieuc offre un rayon bio presque de la taille d’une petite supérette. Je m’y cantonne pour les courses en achetant les produits de la marque Bio Village qui constituent aujourd’hui le meilleur compromis budget / environnement. Si vous ne les connaissez pas encore, n’hésitez pas à les tester ! Et vous, où faites vous vos courses ? 🙂

Toutes ces actions, combinées, font peu à peu bouger les choses. Bien sûre, je suis consciente qu’il y a encore beaucoup à faire et j’ai des copines qui sont déjà passées au stade supérieur. La protection de la planète est un sujet qui m’a toujours beaucoup intéressé et j’ai déjà fait entrer dans ma routine d’autres astuces comme l’utilisation de cotons réutilisables depuis plusieurs années ou encore l’utilisation (le plus possible) de produits biologiques pour le corps et les cheveux.

A bientôt sur raspberrycherry.fr 🖤

Agathe

5 commentaires

  1. De précieux conseils merci ! j’essaye petit à petit par des gestes simple de faire moi aussi, un geste pour la planète 🙂

    1. Agathe Tranchevent a dit :

      Et oui, chaque geste compte ☺️🌱

  2. Bravo ! Chaque petit geste est important. Si chacun décide d’agir à son échelle, alors le monde pourra évoluer et notre société de consommation avec.

  3. J’utilise de plus en plus de bocaux en verre ou d’anciens pots de confiture. C’est tellement plus pratique, sain et écolo !

    1. Agathe Tranchevent a dit :

      Complètement ! Et c’est facile de récupérer ces contenants 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *